L'Historique de Deux Roues Pour l'Emploi

 L'association a été crée fin 1996, les premiers cyclomoteurs ont été mis à disposition à partir du 4eme trimestre 1997.

Le concept était de récupérer de vieux cyclomoteur, les réparer et les remettre en circulation pour des demandeurs d’emplois qui ne pouvaient accéder à des postes en horaires décalés faute de mobilité individuelle.

Dans un premier temps l’association s’installa sur la commune d’Athis Mons, mais très rapidement au regard des dons importants de cyclomoteurs et de vélos, les locaux s’avérèrent trop étroit.

L’association s’installa donc sur la commune de Grigny.

Ainsi de 1997 à 2005, grâce aux dons des essonniens l’association put mettre à disposition des cyclomoteurs et des vélos pour permettre à d’autre essonniens de retrouver un emploi. Différentes fondations nous ont également aidées à renouveler notre parc de véhicule ;

            Fondation Macif

            Fondation AXA tout cœur

            Fondation Bruneau

            Fondation Carrefour Solidarité 

 

A partir de 2006, l’association a pu bénéficier de financements supplémentaires de la préfecture et renouveler un tiers du parc qui devenait vieillissant, les 30 premiers scooters furent achetés et mis en circulation dès juin 2006.

A partir de 2007 les demandes devinrent de plus en plus importante l’association n’est plus en capacité de répondre dans des délais corrects, le manque de véhicules disponible devient chronique au point d’atteindre en 2008 son point culminant, 30à 40 personnes sont en permanence en attente d’un véhicule.

De nouveaux en 2009, la préfecture se mobilise et vient en aide à l’association en finançant 25 scooters supplémentaires rejoint par le Conseil Général qui finance 20 scooters.

Depuis fin 2009, l’association est enfin en mesure de répondre à chaque demande.

Ainsi, actuellement l’association continue d'accroître la quantité de ses véhicules permettant proportionnellement d'augmenter celle de ses utilisateurs, lui laissant donc la possibilité d'aider un maximum de personnes. En effet le nombre d'utilisateurs en 1998 était de 88 et est passé à 145 en 2008. - C’est pourquoi elle est toujours en quête de fonds, qu’ils soient privés ou publics, de fondations ou d’entreprises, car la demande s’élargit en même temps que la précarité. - ( Le journal de l’Essonne n°96 )

 

L’activité s’accroissant, en 2009 l’association emménage dans de nouveaux locaux. Accueillis au sein de l’hôtel d’entreprise du Val d’Orge, c’est au cœur de la zone d’activité du Techniparc, que l’association poursuit sa mission d’aide à l’emploi.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site